QU'EST-CE QUE LE VIAGER ?

La vente d’un bien en viager permet au propriétaire vendeur (le crédirentier) de profiter de revenus supplémentaires à un moment de sa vie en vendant sa propriété à un acheteur (le débirentier) qui lui verse un bouquet à la signature du contrat et une rente viagère sa vie durant.

Le viager est donc un transfert de propriété à un tiers qui devra verser la rente jusqu’au décès du vendeur dans le cas d’un viager sur une seule tête, ou jusqu’au décès de la dernière personne vivante, si le viager est réalisé sur plusieurs têtes.

La vente en viager est prévue aux articles 1968 et suivants du code civil et concerne essentiellement les vendeurs assez âgés voulant s’assurer un complément de revenus.

Comme toute vente immobilière, la vente en viager nécessite l’intervention d’un notaire. La vente en viager doit être considérée comme une vente immobilière tout à fait classique à l’exception des modalités de paiement du prix qui en font sa particularité.


Pourquoi vendre en viager ?

Les avantages de vendre en viager pour le crédirentier
  • Grâce à la vente de son bien en viager, le vendeur ou crédirentier peut ainsi rester dans son logement, tout en bénéficiant de revenus supplémentaires apportés grâce au bouquet et à la rente mensuelle.
  • Le crédirentier bénéficie également d’une diminution des charges puisqu’il ne paie plus la taxe foncière et certains gros travaux à la charge de l’acquéreur.
  • Un abattement fiscal peut également s’appliquer, variant selon l’âge du vendeur.
Vous souhaitez vendre en viager ? cliquez ici !

Pourquoi acheter en viager ?

Les avantages d’acheter en viager pour le débirentier
  • Pour le débirentier, l’avantage d’acheter en viager est de développer son patrimoine immobiliert tout en bénéficiant d’une décôte sur le prix de l’immobilier.
  • Il garde également la possibilité de revendre ce viager.
  • Le recours à un emprunt n’est pas nécessaire, compte tenu des modalités de paiement.

Vous souhaitez acheter en viager ? cliquez ici !
Image

"Le viager est une solution gagnant-gagnant
adaptée aux enjeux d’aujourd’hui,
répondant à la fois aux besoins des seniors et des épargnants"

Quels sont les différents types de viager ?

Le viager occupé

Le viager occupé est le type de viager le plus courant.
Il permet au propriétaire de vendre son bien tout en conservant le droit d'usage et d'habitation (D.U.H.) jusqu’à son décès.
Le vendeur (crédirentier) continue de vivre chez lui tout en percevant une rente à vie.

En savoir plus

Le viager libre

Moins courant que le viager occupé, le viager libre permet à l’acheteur (débirentier) d’occuper le bien dès la signature du contrat.

Il versera une rente au crédirentier jusqu’au décès de celui-ci. Le débirentier peut occuper le bien ou le louer percevant alors un loyer.

En savoir plus

La vente à terme

La vente à terme, très proche d’un crédit-vendeur, correspond à la vente d’un bien immobilier dont l’acquéreur (le débirentier) effectue un paiement comptant ou pas (le bouquet) et verse des mensualités sur une durée qui a été préalablement déterminée lors de la signature de l’acte authentique, effectué chez le notaire.

La vente à terme peut être libre (l’acheteur peut prendre possession du bien) ou une vente à terme occupé (le vendeur bénéficie d’un D.U.H : droit d’usage et d’habitation).

En savoir plus

La vente en nue propriété

Un viager occupé sans rente est  un viager dont la totalité du prix est payée comptant, l’unique apport de l’acquéreur est donc le bouquet. Le vendeur conserve un droit d’usage et d’habitation (D.U.H) ou un usufruit restreint

Le viager sans rente est souvent approprié pour les vendeurs qui souhaitent ou doivent obtenir un bouquet supérieur à 30 % de la valeur marchande du bien et/ou pour qui la rente n’est pas une priorité. Le vendeur bénéficie ainsi d’une somme importante à la signature du contrat chez le notaire.

En savoir plus